En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Flux d'actualités

Médiapart

Par Admin Didier Daurat, publié le samedi 22 mars 2014 19:45 - Mis à jour le vendredi 6 mars 2015 18:54

  • Un énième coup dur pour les salariés de General Electric. Mercredi 28 octobre, ils étaient plus de 150 à faire grève pour...
    Un énième coup dur pour les salariés de General Electric. Mercredi 28 octobre, ils étaient plus de 150 à faire grève pour dénoncer un large plan de licenciement qui devrait toucher 285 des 459 postes du site de Villeurbanne, près de Lyon.
  • Reconfinement oblige, le gouvernement impose le télétravail, même si légalement il ne peut réellement le rendre obligatoire...
    Reconfinement oblige, le gouvernement impose le télétravail, même si légalement il ne peut réellement le rendre obligatoire. Les syndicats regrettent la précipitation et s’inquiètent des conditions d’exercice pour les salariés.
  • La vie reconfinée reprend, sous attestation. La plus grosse différence avec le printemps est l’ouverture des écoles, jusqu’...
    La vie reconfinée reprend, sous attestation. La plus grosse différence avec le printemps est l’ouverture des écoles, jusqu’au lycée. Le ministre de l’éducation nationale continue de nier que le virus puisse y circuler. De son côté, le ministre de la santé gère la submersion prochaine des hôpitaux.
  • Les masques sont-ils efficaces? Où en est la recherche d’un vaccin ou d’un traitement? Combien de temps va encore durer...
    Les masques sont-ils efficaces? Où en est la recherche d’un vaccin ou d’un traitement? Combien de temps va encore durer l’épidémie? De 12 heures à 13 heures, Mediapart vous propose d’en discuter avec les journalistes Caroline Coq-Chodorge et Rozenn Le Saint. En accès libre.
  • Un amendement adopté au Sénat stipule que la recherche universitaire devra désormais «s’exprimer dans le cadre des valeurs...
    Un amendement adopté au Sénat stipule que la recherche universitaire devra désormais «s’exprimer dans le cadre des valeurs de la République». Une formulation ambiguë qui fait craindre aux enseignants-chercheurs, échaudés par les récentes déclarations de Blanquer sur «l’islamo-gauchisme» à l’université, une tentative de mise au pas politique.

Catégories
  • Actualités