En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Amnesty International

Amnesty International

Par FRANCOIS STEIN, publié le dimanche 21 juillet 2019 12:40 - Mis à jour le dimanche 21 juillet 2019 12:43
123.png

Citoyenneté et engagement,

deux mots forts et centraux dans les programmes d'enseignement moral et civique ou de français de troisième sans oublier le socle commun... deux mots chargés de sens mais plutôt difficiles à saisir pour des collégiens adolescents tournés bien plus, ce qui est compréhensible vers leurs propres problématiques, et qui n'ont pas toujours conscience que leur action, leur voix peuvent avoir un impact dans un monde qui les dépasse. Deux mots qui ont pourtant une place importante dans le parcours scolaire.

La question était donc celle-ci : comment donner du sens à des notions qui si elles restent théoriques tomberont dans l'oubli rapidement ? Ou, comment donner une consistance à ce qui ne resterait dans le meilleur des cas qu'une liste un peu améliorée de mots attendus pour répondre aux exigences d'un programme de troisième débouchant sur un examen final avant là encore qu'elles ne soient oubliées ?

Amnesty International propose tous les ans dix cas d'appel mondiaux sur lesquels une dizaine de professeurs ont proposé à leurs élèves de troisième de s'engager de différentes façons. Que ce soit en écrivant des lettres aux gouvernements concernés ou de soutien aux personnes ou leurs proches en anglais ou en espagnol, que ce soit en composant des poèmes en français (ou en anglais...), que ce soit en réalisant des panneaux d'information en cours d'histoire-géographie ou des portraits en arts plastiques, les enfants ont entrepris une action en prise directe avec l'actualité. Il s'agissait de demander qu'on respecte les droits humains fondamentaux des cas proposés par Amnesty, surtout des femmes cette année. Ils l'ont fait en montrant de l'intérêt et se sont investis avec enthousiasme pour certains. Ils ont pu rencontrer les militants d'Amnesty qui sont venus répondre à leurs questions après avoir écouté une brève présentation de l'ONG, de ses buts, de son organisation et de ses moyens. Nous remercions d'ailleurs les membres du groupe 337 de Saint-Gaudens pour leur intervention et leur aide.

Vous pouvez retrouver quelques travaux d'élèves en consultant le blog.